• +Tél : 05 56 48 78 00
  • cabinet@avocat-mescam-braun.fr

Conseils pratiques

Conseils pratiques

 

Afin de préparer le premier rendez-vous avec Me BRAUN, nous vous invitons à remplir le document de constitution du dossier : Fiche contact dommage corporel

Vous voudrez bien l’adresser au cabinet avant le premier rendez-vous, ou en cas d’impossibilité, l’apporter lors de ce premier rendez-vous.

 

Vous voudrez bien joindre les pièces suivantes :

=> Dans tous les cas :

– Certificat médical initial

– Toutes les pièces médicales en votre possession (analyses, radio, IRM, prescription, compte rendu…) classées par ordre chronologique

– L’intégralité des arrêts de travail

– Copie de votre contrat de protection juridique avec barème (à demander à votre assureur)

– Si une expertise médicale a déjà eu lieu, copie complète du rapport d’expertise

Pour les accidents de la circulation :

– Constat amiable s’il a été rempli

– Votre audition par les services de police ou de gendarmerie

– Votre dépôt de plainte le cas échéant

Pour les cas d’agression

– Votre ou vos auditions

– Votre dépôt de plainte

Pour les accidents du travail

– Copie de votre déclaration à l’employeur

– Copie des courriers reçus de la CPAM et notamment la reconnaissance du caractère professionnel de l’accident

Si vous êtes convoqués devant une juridiction, copie de cette convocation (n’oubliez pas de communiquer au secrétariat la date et l’heure de la convocation dès réception)

Si une décision de justice est intervenue (jugement du Tribunal correctionnel, ordonnance de référé…) copie complète de la décision

En cas de perte de revenus, copie de l’avis d’imposition et des trois bulletins de salaire antérieurs à la survenance du dommage pour les salariés et dernier bilan comptable pour les commerçants, artisans et professions libérales

En cas de demande de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, de demande d’allocation adulte handicapé ou de demande de prestation de compensation du handicap, copie des courriers et décisions MDPH .

En cas d’invalidité de travail reconnue par la sécurité sociale, copie des décisions

En cas d’inaptitude constatée par le médecin du travail, copie du certificat de la médecine du travail et de l’ensemble de la procédure mise en place par votre employeur pour rompre le contrat de travail

 

N’acceptez jamais de recevoir un inspecteur de compagnie d’assurance ou un médecin mandaté par la compagnie d’assurance sur votre lit d’hôpital !

Ne vous rendez jamais seul à une expertise médicale même si elle est organisée par votre assureur !

Veillez à conserver aussi tous les justificatifs des dépenses engagées (frais de déplacement rendus nécessaires par les soins médicaux, frais de kinésithérapie, d’ostéopathie, frais de télévision ou de téléphone lors de l’hospitalisation, frais de copie de dossier médical, etc…).

Prenez des photographies de vos blessures et leur évolution?

Demandez à vos proches de noter l’investissement et l’aide qu’ils vous ont apportés que ce soit financier (visite quotidienne à l’hôpital par exemple) ou humain (aide ménagère, aide à la personne, accompagnement lors des visites)

 

SAVOIR S’ENTOURER

La victime ne doit pas être seule face à la complexité du processus d’indemnisation.

L’avocat en réparation du dommage corporel est non seulement l’interlocuteur privilégié de la victime à qui il doit apporter ses compétences particulières.

Cet avocat se doit de posséder des compétences en matière de médecine légale pour mieux apprécier le préjudice de la victime.

Parce que le cas de chaque victime est unique et spécifique, il doit être présent tout au long du processus d’indemnisation aux côtés de cette dernière pour appréhender ses besoins spécifiques et les défendre.

Mais la victime et son avocat doivent aussi faire appel à d’autres professionnels et notamment dans les cas de grand handicap.

Me BRAUN travaille systématiquement avec un médecin-conseil ou un médecin de recours intervenant exclusivement dans l’intérêt des victimes.

Celui-ci participe activement à la constitution du dossier et accompagne la victime lors des opérations d’expertise. Il permet d’assurer le principe du contradictoire et l’égalité des armes.

 

Dans les cas les plus graves, peuvent aussi intervenir :

– Un expert comptable pour déterminer le préjudice économique (indispensable pour estimer la perte de revenus des commerçants, artisans et professions libérales)

– Un ergothérapeute pour apprécier les besoins en aide humaine et technique

– Un architecte pour l’adaptation du logement dans les cas de grand handicap

– Des avis spécialisés (orthopédie, neuropsychologie pour les traumatismes crâniens, psychiatrie notamment pour les stress post-traumatiques importants…)

 

POUR LES VICTIMES DE DOMMAGE CORPOREL : 1ère CONSULTATION GRATUITE.

PRENEZ RENDEZ-VOUS :

[contact-form-7 404 "Not Found"]