• +Tél : 05 56 48 78 00
  • cabinet@avocat-mescam-braun.fr

La convention IRCA

La convention IRCA

Depuis 2002, la convention d’indemnisation et de recours en dommages corporels (IRCA) orchestre les relations entre assureurs avec pour objectif affiché de simplifier et d’accélérer le règlement des lésions corporelles mineures résultant d’un accident de la circulation sur le territoire français. En y regardant de plus près, la situation est moins claire qu’elle ne le semble étant donné le conflit d’intérêts qu’elle contient. Lorsqu’il s’approche de son assuré, l’assureur de la victime est effectivement mandaté par l’assureur du tiers responsable pour le compte duquel il agit. Jusqu’à 5% d’invalidité partielle permanente, les victimes ne sont liées qu’à leur propre assureur. Grâce à ce système subtil, les compagnies d’assurance trouvent un avantage financier en gardant un contrôle total sur le niveau d’indemnisation! À la fin de l’année, tous les assureurs s’informent mutuellement du nombre d’assurés qu’ils ont indemnisés, au nom de leurs collègues. Chacun a donc intérêt à imposer le même niveau de compensation.

Près de 90% des affaires sont ainsi réglées à l’amiable, sur la base d’une expertise unilatérale ou parfois même d’une offre forfaitaire, avec le consentement des victimes convaincues que leurs intérêts sont défendus.

Nous louons la rapidité du règlement mais personne ne remet en question le faible montant.

Il est donc fortement recommandé aux victimes d’être vigilantes et de ne pas hésiter à contacter un avocat spécialisé et indépendant.

comtogether